Équateur

Les endémiques du Sud

Extension - Océan Pacifique

Le sud de l'Équateur est resté longtemps méconnu par les naturalistes et les ornithologues, seule l'expédition ornithologique de Cherrie et Chapman au début du 20ème siècle avait ouvert un voile sur ses secrets. Et pourtant près de 40 espèces endémiques ou pseudo endémiques, partagées uniquement avec les zones frontalières adjacentes du Pérou, sont répertoriées. Cette région est cernée par les déserts côtiers du nord du Pérou, par les forêts parmi les plus humides au monde du nord-ouest de l'Équateur et par l'Amazonie à l'est. Elle présente une topographie tourmentée et anarchique. En raison de ces multiples influences bio-géographiques, un haut niveau d'endémisme régional perdure tant au niveau de la faune que de la flore. La région abrite un grand nombre d'espèces méconnues et à la répartition réduite et fragmentaire. Nous vous proposons de partir à la découverte de ces spécialités pour un voyage sous le signe de l'endémisme.

Nous vous proposons également à la suite de ce voyage une extension de quelques jours le long de la côte de l'Océan Pacifique à la découverte de plusieurs écosystèmes côtiers.

Itinéraire principal - Les endémiques du Sud

Jours 1-2. Le voyage débutera à Guayaquil, ville la plus peuplée du pays. Après un bref arrêt dans les forêts semi décidues et les mangroves de la Réserve Écologique de Manglares Churute, nous nous dirigerons vers le sud et la Réserve Buenaventura appartenant à la Fondation Jocotoco.

Jours 3-4. Dans la Réserve Buenaventura, nous explorerons une étroite bande de forêt de nuages des bas étages andins située face à l'Océan Pacifique. Deux espèces endémiques sont présentes ici : la Conure d'Orcès et la Merulaxe de Robbins. Plusieurs autres espèces d'affinité de la bio région du Chocó au nord sont également communes et notamment la Coracine casquée.

Jours 5-6. Il sera ensuite temps de quitter Buenaventura vers le sud-ouest et la Réserve Jorupe. À cette période de l'année, les forêts décidues sèches et poussiéreuses se transforment avec les pluies saisonnières en un oasis verdoyant et florissant. Au cœur d'une mosaïque d'habitats différents depuis le désert broussailleux jusqu'à la forêt tropicale humide en passant par la forêt décidue, nous rechercherons toutes les spécialités locales.

 

Jours 7-8-9. Après, une longue route et un arrêt à la Réserve Utuana, nous ferons ensuite le plein de plantes et de mousses épiphytes, de forêt tempérée humide d'altitude à l'enchevêtrement inextricable dans la Réserve Tapichalaca de la Fondation Jocotoco. Au sein des paysages vertigineux du Parc National Podocarpus voisin, celle-ci abrite, en plus d'une abondance d'espèces d'altitude, l'un des derniers musts de l'ornithologie néo-tropicale et mondiale : la Grallaire de Ridgely récemment découverte dont les contraintes en matière d'habitat d'espèce limitent sa distribution à deux petites zones montagneuses en Équateur et au Pérou.

Jours 10-11. Nous reprendrons la route vers notre but ultime à l'est : la Cordillère du Condor le long du mythique Rio Nangaritza à la recherche du légendaire Tangara à gorge orangée (lui aussi récemment découvert).

Jours 12-13-14. Nous retracerons ensuite nos pas vers la région de Zamora et le secteur Bombuscaro du Parc National Podocarpus où le lodge Copalinga abrite une quantité foisonnante de colibris, de tangaras et d'autres espèces frugivores venant se nourrir à ses abreuvoirs et mangeoires.

Jours 15-16. Nous remonterons ensuite vers le nord au cœur de la Cordillère des Andes pour explorer quelques patchs de forêt d'altitude près du village indien de Saraguro, au nord de Loja. Nous visiterons également un site de la vallée inter andine connu pour abriter la seule population mondiale de Tohi grisonnant (redécouvert en 1998) : la Réserve Yungilla.

Jours 17-18. Enfin, avant notre retour sur Guayaquil, nous visiterons la magnifique ville de Cuenca et le Parc National Cajas tout proche également appelé "parc au milles lacs". Nous chercherons ici notre dernière espèce endémique du voyage : la Métallure de Baron et nous pourrons accéder pour la première fois du voyage au Paramó haut andin et à son cortège d'espèces spécialisées.

Le jour 18 de l'itinéraire principal Les endémiques du Sud correspond à la même date que le jour 1 de l'extension Océan Pacifique de façon à ce que le voyage s'enchaîne sans jours de battements.

Extension - Océan Pacifique

Jour 1. Pour les participants à l'extension Océan Pacifique, nous ferons route vers le petit village de pêcheur de Puerto Lopez. Sur la route, nous explorerons les forêts décidues sèches de la réserve Cerro Blanco ainsi que les étendues désertiques de la Péninsule de Santa Elena.

Jour 2. Ce jour, nous arpenterons les forêts semi-décidues et semi humides côtières de la région du Parc National Machalilla et de la Réserve Ayampe, hôte du minuscule colibri endémique : Colibri de Berlepsch.

Jour 3. Nous visiterons, l'Isla de la Plata, surnommée "les Galápagos des pauvres". Cette île désertique au large de Puerto Lopez abrite quelques espèces présentes également sur l'archipel enchanté.

Jours 4-5. Notre voyage s'achèvera par notre retour sur Guayaquil. Nous explorerons sur la route les marais salants d'Ecuasal à la recherche de certaines espèces de Laro-limicoles.

TARIF :  XXXX $US pour 8 personnes pour l'itinéraire principal Les endémiques du Sud.

                                                         XXXX $US pour 8 personnes pour l'extension Océan Pacifique.

(Retrouvez le tarif dégressif dans la Fiche pratique).

 

Durée du voyage : 18 jours pour l'itinéraire principal Les endémiques du Sud.

                                5 jours pour l'extension Océan Pacifique.

Date du voyage : Janvier 2018.

Taille du groupe : 4-10 personnes avec un "Tour Leader".

Tour Leader : Vincent MOURET.

Ville d'arrivée : Guayaquil.

Ville de départ : Guayaquil.

Logement : Hôtels et lodges de catégorie "standard", "confort" et "supérieure". Eau chaude et électricité disponibles 24  heures sur 24.

Rythme du voyage : Modéré (quelques randonnées sur terrains boueux et/ou pentus, quelques heures de "roadside birding" à 4000 mètres d'altitude).

Extension possible :  Équateur - Océan Pacifique (TFB_ÉQUATEUR_004_LES ENDÉMIQUES DU SUD). 

                                  Équateur Galápagos - Sur les traces de Darwin (TFB_ÉQUATEUR_005_SUR LES TRACES DE DARWIN).

Nombre d'espèces possibles : 450 - 550.

Photographie :  Bonnes opportunités notamment autour des "feeders".

Inclus : Tous les transports terrestres, transport en bateau vers et depuis l'Isla de la Plata lors de l'extension Océan Pacifique, logement en chambre double avec salle de bain privée, tous les repas sauf le dîner à Cuenca, Tour Leader ornithologue francophone, eau potable, bottes en caoutchouc.

Non inclus : Vol international, assurance de voyage, visas, taxes d'aéroport, entrées payantes de certains sites, boissons alcoolisées, pourboires, dîner à Cuenca, occupation "simple" (pour le tarif se reporter à la Fiche pratique).

INFORMATIONS