Équateur

Le mystérieux Chocó

Tout le monde connait l'Amazonie comme le hot spot de biodiversité par excellence de notre planète. Cette région constitue une bonne part de la biodiversité de l'Équateur au même titre que les forêts subtropicales andines ou que les forêts décidues sèches de la région d'influence tumbésienne. Il existe en Équateur un autre ensemble bio-géographique abritant une extrême biodiversité : les forêts montagnardes et de plaine ultra humides du Chocó.

Cette région répartie sur le nord-ouest  de l'Équateur et le sud-ouest de la Colombie abrite probablement quelques uns des écosystèmes les plus humides de la planète. Souvent comparée en terme de biodiversité à l'Amazonie, elle est le poumon de la partie nord-ouest de ce continent. En Équateur, si les forêts du Chocó montagnard en altitude résistent tant bien que mal aux menaces liées à la déforestation grâce notamment à leur topographie, on ne peut pas en dire autant des forêts de plaine. Déforestées massivement pour l'exploitation du bois, les forages miniers ou l'implantation d'un pâturage et d'une agriculture extensifs  avec pour triste exemple l'apparition de milliers d'hectares de plantation de Palmier à huile, ces forêts sont en danger critique d'extinction. Dans la partie sud de l'aire du Chocó, elles ne subsistent que sous la forme de quelques îlots de forêt fragmentés et isolés entre eux. La province à population noire d'Esmeraldas abrite quant à elle malgré une destruction galopante, la seule surface continue étendue de forêt encore vierge.

C'est à la découverte de cet écosystème et de ses occupants hautement en danger que nous vous proposons de partir. Nous explorerons l'ensemble des composantes de cet ensemble bio-géographique unique depuis les forêts montagnardes d'altitude jusqu'aux forêts de plaine luxuriantes.

Jours 1-2. Le voyage débutera à Quito, capitale du pays et ancienne capitale du nord de l'Empire Inca.   Nous  commencerons par la découverte de plusieurs sites de la vallée inter andine au climat sec protégé jalousement par les deux immenses cordillères orientales et occidentales. Nous marcherons parmi les Agaves et les Cactus du Bosque Jerusalem avant d'explorer les rivages du Lago San Pablo.

 

Jour 3. Nous visiterons ensuite l'un des sites les plus méconnus d'Équateur, le Cerro Mongus en très haute altitude, qui abrite quelques unes des espèces les plus mythiques du pays : Cotinga de Remsen, Grallaire demi-lune, Tangara de Wetmore.

Jour 4. Nous obliquerons ensuite vers l'ouest, longeant à faible distance la frontière colombienne aujourd'hui parfaitement sécurisée. Nous réaliserons une étude approfondie des forêts montagnardes du Chocó. D'abord à l'étage subtropical, avec la riche route de Chical qui abrite quelques une des spécialités du Chocó en limite sud de leur aire de répartition : Anabasitte étoilée, Solitaire noir, Tangara à cape bleue.

 

Jour 5. Puis, nous concentrerons nos efforts sur les extraordinaires forêts de piémont bas qui entourent la piste qui mène à la réserve des Indiens Awa. Nous aurons de bonnes chances d'observer des espèces ultra excitantes comme le Tangara rouge, le Tangara de Rothschild, le Cotinga blanc ou le Chlorospin jaune-vert.

 

Jours 6-10. Enfin, après un premier aperçu dans les forêts secondarisées autour de San Lorenzo, nous finirons le voyage en feu  d'artifice par  un séjour de cinq jours au cœur de l'écosystème le plus menacé du pays, les luxuriantes et excitantes forêts de plaine du Chocó. Autour du lodge Tigrillo, géré par la communauté afro-américaine de Playa de Oro, au plus profond du Chocó de plaine, nous pourrons partir à la recherche de toutes ces espèces mythiques ultra localisées et extrêmement difficiles à observer en Équateur.

Jour 11. Depuis le lodge Tigrillo et Playa de Oro, nous retournerons vers la côte et les zones humides et mangroves autours des villages de Las Peñas et Las Tolas. Quelques unes des espèces nouvellement  inscrites à la liste équatorienne l'ont été ici : Piaye nain et Tyran du Panama...

Jours 12-13. Nous reprendrons la route pour Quito et notre vol international.

INFORMATIONS

TARIF :  XXXX $US pour 8 personnes (Retrouvez le tarif dégressif dans la Fiche pratique).

 

Durée du voyage : 13 jours.

Date du voyage : Octobre 2018.

Taille du groupe : 4-10 personnes avec un "Tour Leader".

Tour Leader : Vincent MOURET.

Ville d'arrivée : Quito.

Ville de départ : Quito.

Logement : Hôtels et lodges de catégorie "standard" et "confort". Eau chaude et électricité disponibles 24  heures sur 24 sauf au lodge Tigrillo à Playa de Oro.

Rythme du voyage : Modéré à élevé. En raison de l'éloignement de certains sites et du manque d'infrastructures touristiques, ce voyage nécessite une forme physique plus élevée que nos autres voyages en  Équateur. Les observations seront réalisées dans des conditions climatiques assez difficiles (humidité extrême). Certaines randonnées seront effectuées sur des terrains particulièrement boueux et glissants ou en altitude.

Extension possible : Équateur Galápagos - Sur les traces de Darwin (TFB_ÉQUATEUR_005_SUR LES TRACES DE DARWIN).

Nombre d'espèces possibles : 250 - 300.

Photographie :  Opportunités faibles à modérées.

Inclus : Tous les transports terrestres et fluviaux, logement en chambre double avec salle de bain privée (sauf exception), tous les repas sauf le dîner à Quito, Tour Leader ornithologue francophone, eau potable, bottes en caoutchouc.

Non inclus : Vol international, assurance de voyage, visas, taxes d'aéroport, entrées payantes de certains sites, boissons alcoolisées, pourboires, dîner à Quito, occupation "simple" (pour le tarif se reporter à la Fiche pratique).

Télécharger notre brochure